The Burton Blog

Comment on se sent. Le récit de ma médaille d’or aux Jeux Olympiques. Écrit par Anna Gasser

C'est le 22 février 2018, 11h53. Le temps s'arrête une seconde.

Le score apparaît sur le grand écran. Je prends une grande respiration et cela me frappe : j'ai gagné la médaille d'or au concours olympique Big Air! Mes amis courent vers moi, ma famille aussi, les larmes aux yeux. Tout le monde m'embrasse, me serre dans ses bras, me félicite, sourit. C'est comme un rêve.

18ss-BurtonBlog-April-AnnaGasser-portrait-01
18ss-BurtonBlog-April-AnnaGasser-02
18ss-BurtonBlog-April-AnnaGasser-03

J'ai encore la chair de poule en pensant à cet instant de ma vie que je n'oublierai jamais. Ma première médaille d'or olympique. Pour être tout à fait honnête, j'espérais aussi une médaille au Slopestyle olympique, quelques jours auparavant. Malheureusement, les conditions n'étaient pas les meilleures et le concours ne s'est pas déroulé comme je l'espérais. Une raison de plus pour laquelle le Big Air Gold est un rêve devenu réalité.

Après avoir été annoncé vainqueur du concours, tout va trop vite et j'essaie de tenir le coup : la cérémonie des fleurs, les questions-réponses avec des journalistes du monde entier, l'interview de l'ORF autrichien dans leur studio de télévision. Puis une petite pause - j'essaie de réaliser ce qui se passe à ce moment-là et je n'arrive toujours pas à y croire. Ensuite, il y a la cérémonie où je reçois officiellement la médaille d'or olympique. Je ne peux pas m'arrêter de sourire et je réalise lentement mais sûrement que ce n'est pas un rêve. J'ai gagné. Toute la préparation, tous les efforts, tout ce que j'ai fait, tout cela a un sens, tout ce que j'ai fait m'a amené ici. Je suis incroyablement reconnaissante et je m'imprègne de tout ça.

J'arrive à la maison autrichienne, où ma famille et mes amis m'attendent déjà. Plus de câlins, plus de baisers, plus de visages souriants. Et puis c'est l'heure de la fête ! Avec d'autres athlètes autrichiens et des gens du monde entier, nous faisons la fête toute la nuit.

18ss-BurtonBlog-April-AnnaGasser-portrait-02
18ss-BurtonBlog-April-AnnaGasser-05
18ss-BurtonBlog-April-AnnaGasser-06

Le 24 février, je rentre chez moi. Je regarde la retransmission en direct de la finale olympique masculine de Big Air dans le salon de l'aéroport, avant de prendre l'avion pour me reposer un peu. On m'a dit que la fête se poursuivrait dès mon retour, mais ce qui m'attendait vraiment à la maison, c'était plus que ce à quoi je n'aurais jamais pu m'attendre. Plus de 10.000 personnes m'accueillent à Salzbourg, je fais de plus en plus d'émissions de télévision et d'interviews de presse que je ne peux comptabiliser. Puis la réception à Millstatt, ma ville natale. Je reçois de nombreux badges et cadeaux, et ils annoncent que l'école secondaire de Millstatt s'appellera Anna Gasser Volksschule. Red Bull produit 1,5 million de canettes avec mon visage, les enfants chantent une chanson qu'ils ont écrite pour moi, je reçois des badges et des plaques et tout le monde est heureux avec moi et pour moi.

Peu après, c'est déjà l'heure du Burton USOpen à Vail. Je me classe 2e en qualifications. En raison du vent, nous ne pouvons malheureusement pas participer à la finale, mais je suis très heureuse et reconnaissante d'avoir remporté la médaille d'argent.

18ss-BurtonBlog-April-AnnaGasser-11
tbd

Ce qui se passe ensuite me semble incroyablement spécial: Donna et Jake emmènent d'autres pilotes de l'équipe Burton et moi-même lors de journées privées de ride. Pas de caméras, pas de journalistes. Juste l'équipe de Burton qui s’amuse dans la poudreuse et un hélicoptère, nous faisant oublier les choses folles qui se sont produites au cours des deux dernières semaines. Tout cela ressemble à un rêve et je suis aussi heureuse que possible.

La bataille de printemps au parc Absolut à Flauchauwinkel marque la fin de la saison officielle du concours de cette année et devient un moment fort pour moi. Je suis très heureuse de remporter la victoire dans la compétition de Slopestyle féminin, mais je fête encore plus la victoire de mon petit ami Clemens Millauer dans la compétition de Slopestyle masculin. Ce week-end, nous sommes le "Couple d'or" de l'Autriche et je suis très heureuse que nous le fêtions ensemble.

 Il n'y a rien de mieux que cela. Merci à tous pour votre soutien et votre confiance. Il y a tellement de petites choses qui sont nécessaires pour que je puisse faire de mon mieux. J'apprécie beaucoup tout cela.    

Merci à tous - vous savez qui vous êtes.


SHARE